Mali : Mgr Jean Zerbo, archevêque de Bamako, nommé cardinal par le pape François

Fidèle à sa volonté de créer une Église moins centrée sur l’Europe, le pape François a annoncé l’élévation au rang de cardinal de cinq évêques, dont celui de Bamako, Mgr Jean Zerbo.

Le pape vient d’annoncer la création de cinq nouveaux cardinaux. Parmi eux, on compte un Africain, Mgr Jean Zerbo, archevêque de Bamako. Cette qualification permet à ceux qui en sont honorés de participer au conclave, la réunion au cours de laquelle un nouveau pape est désigné. Les récentes nominations répondent à la volonté de l’Argentin Jorge Bergoglio, nommé pape sous le nom de François en avril 2013, de tendre vers une Église moins centrée sur l’Europe et sur l’Italie. Le consistoire, la cérémonie officielle au cours de laquelle les ecclésiastiques seront élevés au rang de cardinaux, aura lieu le 28 juin prochain. En tout, le Vatican compte désormais 25 cardinaux africains, dont 15 sont électeurs.

Originaire de Ségou

Originaire de la ville de Ségou, à 200 kilomètres de Bamako, où il est né en 1943, Jean Zerbo est ordonné prêtre en 1971 avant de partir faire ses études en France, à Lyon, quatre ans plus tard. D’abord évêque auxiliaire de Bamako en 1988, il en devient archevêque titulaire dix ans plus tard, en 1998.

En plus de Mgr Zerbo, sont également nommés cardinaux Mgr Juan José Omella, archevêque de Barcelone en Espagne, Mgr Anders Arborelius, archevêque de Stockholm,  Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun, archevêque de Paksé, au Laos et enfin Mgr Gregorio Rosa Chávez, archevêque de San Salvador.

Petite particularité : dans le cas de trois d’entre eux, ces cardinaux viennent de pays où le catholicisme est minoritaire, à savoir la Suède, le Laos et le Mali. Dans ce dernier pays, les chrétiens ne représentent en effet que 2,4% des 17 millions d’habitants, musulmans à 94%.